• Français
  • العربية

Le concours de la production journalistique sur les droits de la femme

Le concours de la production journalistique sur les droits de la femme

Pour la troisième année consécutive, l’Ambassade de Suisse propose un concours aux étudiant.e.s de l’ISIC afin de mettre en avant une thématique qui lui est chère et sur laquelle il est nécessaire d’attirer l’attention et de développer un dialogue.
L’Ambassade propose ainsi de faire porter cette année le concours sur la thématique des droits des femmes au Maroc.
Ce concours récompensera les meilleures productions journalistiques sur cette thématique et les deux lauréat.e.s bénéficieront d’une formation en Suisse dans ses domaines d’études.
Vu la thématique,l’Ambassade propose que cette 3 e édition soit menée en partenariat avec laFédération de la Ligue des Droits des Femmes (FLDF) et le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH).
 L’Ambassade et l’ISIC discutent de cette proposition avec la FLDF et le CNDH pour leur proposer un partenariat dans le cadre du concours de production journalistique.
 Le concours (reportage électronique écrit et illustré, entre 1400 et 1500 mots accompagné d’au moins une illustration) sera lancé de façon virtuelle en novembre en présence des représentants de l’Ambassade de Suisse, de la FLDF et du CNDH.
Une présentation auprès des étudiants de l’ISIC sur les actions de la FLDF et les enjeux en cours pourra permettre d’introduire le concours tout en apportant des inputs pour les productions.
 Une fois les productions déposées, un jury sera composé de membres de la FLDF, du CNDH, de représentants de l’ISIC ainsi que de professionnels des médias afin de désigner deux gagnant.e.s
 Les résultats du concours seront annoncés et les deux productions seront présentées à l’occasion d’un évènement en ligne.
 Les gagnant.e.s du concours recevront un voyage d’étude en Suisse, au Centre de Formation au Journalisme et aux Médias à Lausanne pour l’un.e. et à l’Académie du journalisme et des médias de l’Université de Neuchâtel, pour
l’autre.
Les raisons d’être fondamentales du journalisme étant représentées par la nécessité de donner de l’intérêt aux thèmes de société contemporains ainsi que de servir l’intérêt des citoyens, le concours se présente comme un piliers d’ouverture au dialogue et permet d’offrir différentes perspectives sur la situation des femmes et de
leurs droits.