Journée de plaidoyer ‘’ Rôle des médias dans la promotion des droits en santé sexuelle et reproductive’’ à l’ISIC, jeudi 28 mai 2015

L’Association Marocaine de Planification Familiale (AMPF) organise en partenariat avec le Ministère de la Santé et en collaboration avec l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) et l’appui de l’UNFPA, une journée de plaidoyer sur les droits en santé sexuelle et reproductive, au profit des professionnels de la presse écrite, audiovisuelle et électronique et avec la participation des institutions gouvernementales et de la société civile.

Cette rencontre se tiendra à l’ISIC le jeudi 28/5/2015, et vise notamment à :

– Informer et sensibiliser les professionnels de médias, pour une meilleure implication au plaidoyer en faveur de la Santé sexuelle et Reproductive, le suivi des recommandations de la CIPD /Post 2015 et l’appui aux Objectifs pour le Développement Durable (ODD) ;

– Inciter les journalistes à aborder les sujets en relation avec les thématiques de Santé et Droits Sexuels et Reproductifs.

L’AMPF continue, dans ce cadre et de façon déterminante, ses actions de plaidoyer avec l’appui de ses partenaires par la sensibilisation et la mobilisation, visant la contribution active à l’adoption d’un agenda politique national, pour la CIPD et les Objectifs de Développement Durable (ODD) post 2015, particulièrement ceux en lien avec la santé et les droits sexuels et reproductifs. Il est à noter qu’avec la conclusion des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à la fin de l’année 2015, les dirigeants du monde ont appelé à la mise en place d’un programme ambitieux à long-terme pour améliorer la vie des populations et protéger la planète pour les générations futures.

Ce programme de développement pour l’après-2015 abordera de nombreuses problématiques (pauvreté, santé et éducation, changements climatiques etc.). Il est à rappeler qu’en 1994, un plan d’action sur 20 ans a été adopté par 179 pays lors de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) au Caire. Il soulignait l’importance de la santé et des droits sexuels et reproductifs pour l’autonomie des femmes et des filles, en tant que complément à l’éducation, à l’autonomie économique et à la participation politique.

Related posts